Livre culte à l’horizon

23 août, 2013 dans Livres  par

pourquoi_bologneImaginez un roman autobiographique entre deux époques, en 1962 et en 2012, en même temps. Avec des références qui vont de Blade Runner au Wu-Tang Clan, d’Edgar Poe à Emmanuel Carrère. Pourquoi Bologne, troisième livre d’Alain Farah au Quartanier, amorce la rentrée littéraire comme nul autre. On a entre les mains une histoire aussi délirante que réaliste, où l’auteur Montréalais nous manipule à travers une enquête qui gravite autour de son passé, en lien avec McGill et de curieuses expériences de déprogrammation. Chez Farah, « l’art est avant tout affaire de collage ». Impossible à résumer, c’est de la littérature expérimentale qui se lit comme du polar.