Découvertes de fin de saison littéraire

7 juin, 2013 dans Livres  par

J’attire votre attention sur deux livres qui détonnent dans le paysage, un peu trop tranquille à mon goût, de la littérature québécoise. Tout d’abord, la réédition au Quartanier des Effets pervers de Martin Gagnon. Un roman noir philosophique, habité par une pulsion aussi fascinante qu’outrancière.  On est dans la tête d’un tueur en série, fervent admirateur  de Descartes et de Wittgenstein. L’intrigue se complique d’un meurtre à l’autre, mais c’est surtout l’écriture féroce et intelligente de l’auteur qui nous garde en haleine. Toujours au Quartanier, Cavalcade en cyclorama de Marc-Antoine K. Phaneuf se lit comme un long poème subjectif sur la culture populaire et alternative. Les références se bousculent pour donner lieu à une liste improbable où le coq à l’âne fait surgir une langue passionnante. Sans contredit, Phaneuf est à prendre au sérieux.